fbpx

  1. Home
  2. /
  3. Blog
  4. /
  5. Augmenter mon trafic en...
  6. /
  7. Le Growth hacking pour...

Le Growth hacking pour développer sa société

par | Définitions, Augmenter mon trafic en boutique

Temps de lecture : ( Nombre de mots : )

C’est le mot tendance depuis plusieurs années, le Growth hacking intrigue et se développe très rapidement. Les startups sont d’ailleurs de plus en plus nombreuses à rechercher des Growth hackers.

Les consultants, les spécialistes du marketing et les entrepreneurs considèrent le Growth hacking comme la meilleure façon de développer une entreprise, et certains l’appellent même « l’avenir du marketing », mais en quoi cela consiste-t-il réellement ?

Growth hacking

Qu’est-ce que le Growth Hacking ?

Le Growth hacking est un nouveau concept qui se concentre sur la croissance d’une entreprise, en s’appuyant sur un processus fondé sur les données et l’expérimentation. Inventé par Sean Ellis en 2010, le terme a gagné en popularité auprès des startups, en raison de leurs budgets et ressources limités.

Un growth hacker n’a qu’un seul objectif : la croissance. Il va développer des tactiques (« hacks ») dans le but d’accroître considérablement la courbe de croissance du chiffre d’affaires tout en dépensant le moins possible.

Il explore systématiquement de nouvelles opportunités de croissance dans n’importe quelle partie du parcours client, de la sensibilisation aux ambassadeurs de la marque en passant par le marketing, tout en optimisant le produit.

La popularité de ce concept s’est considérablement développée chez les grandes entreprises. Des entreprises comme Uber, TikTok ou Spotify ont leur propre chef de la croissance et une ou plusieurs équipes dédiées à la croissance.

 

Quelle est la différence entre le marketing digital et le Growth hacking ?

La différence entre le marketing digital et le Growth hacking peut parfois prêter confusion. C’est pourquoi de nombreuses entreprises, utilisent le terme « marketing de croissance » pour rester simple et éviter les mauvaises associations avec le mot « hacking ».

Il existe quelques différences entre le marketing et le Growth hacking :

  • Le Growth Hacking vise la croissance par tous les moyens nécessaires, le plus rapidement possible tandis que le marketing de croissance se concentre davantage sur la croissance durable.
  • Le Growth hacking s’appuie sur une base de données, ce qui n’est pas le cas de la plupart des spécialistes du marketing digital.
  • Les Growth Hackers s’appuient fortement sur la technologie, c’est pourquoi ils possèdent des compétences plus techniques, comme la programmation, l’outillage et l’automatisation. Les spécialistes du marketing comprennent les gens, la concurrence et l’entreprise telle qu’elle existe dans le monde réel.

Growth hacking

Comment l’utiliser pour développer sa société ?

Très connue chez les Growth hackers, la matrice AARRR permet de décrire le fonctionnement de toute start-up technologique. Créé par Dave McClure en 2007, c’est un acronyme pour Acquisition, Activation, Rétention, Recommandation et Revenu.

Il est utilisé par les experts en marketing qui souhaitent mettre en œuvre une stratégie de Growth Hacking, une méthode qui intéresse particulièrement les start-ups et les entreprises SaaS, dont le modèle économique est basé sur un développement rapide à faible coût.

L’objectif est d’obtenir du trafic et des visiteurs, de transformer les visiteurs en utilisateurs et de retenir ces utilisateurs en tant que clients heureux.

 

  1. L’acquisition : attirer de nouveaux utilisateurs

L’acquisition repose sur tous les moyens pour faire découvrir à votre cible votre entreprise et son offre (produit ou service). Pour vendre, il faut avant que votre entreprise soit visible sur internet. Pour capter l’attention de nouveaux clients, il est d’abord nécessaire de connaître vos clients idéaux et d’identifier les différents canaux où ils sont présents pour être sûr de les atteindre :

  • Utiliser le référencement gratuit (SEO) pour optimiser vos pages et remonter dans les résultats des moteurs de recherche.
  • Utiliser le référencement payant (SEA) pour toucher une plus large audience grâce aux posts sponsorisés.
  • Utiliser les réseaux sociaux pour développer votre notoriété et interagir avec vos visiteurs.
  • Utiliser l’emailing pour diffuser vos campagnes marketing à vos clients.

 

  1. L’activation : convainquez-les de passer à l’action

Vous devez maintenant transformer vos visiteurs en clients. Il faut pousser vos utilisateurs à passer à l’action pour qu’ils puissent par la suite vous rapporter de l’argent. Vous pouvez les inciter à :

  • S’abonner à une newsletter,
  • Remplir un formulaire de contact,
  • Acheter un produit,
  • Télécharger un livre blanc.

Pour atteindre cet objectif, il faut que vous travailliez sur le design de votre site pour être capable de proposer une expérience de navigation agréable et engageante pour vos visiteurs.

 

  1. La rétention : transformez-les en utilisateur régulier

Après avoir capté l’attention de vos clients, il faut les faire revenir afin de les transformer en utilisateurs réguliers. Pour y arriver, vous pouvez utiliser plusieurs techniques :

  • Assurez-vous que l’utilisateur est conscient des fonctionnalités qui lui sont utiles, si besoin, proposez des tutoriels/démos.
  • Lisez les commentaires des utilisateurs afin de perfectionner votre produit et qu’il devienne toujours plus proche de ce qu’ils souhaitent.
  • Envoyer des emails et des notifications pour entretenir une relation avec l’utilisateur et lui rappeler que vous êtes là pour répondre à ses besoins.
  • Publiez régulièrement sur les réseaux sociaux pour créer un engagement auprès de vos clients.

 

  1. La recommandation : transformez vos utilisateurs en ambassadeurs

C’est maintenant le moment d’encourager vos utilisateurs à devenir des ambassadeurs de votre produit, afin de les convaincre des clients à long terme.

Par exemple, vous pouvez mettre en place un programme de parrainage qui offre des récompenses aux parrains et aux filleuls, mais vous profite aussi. Encouragez le partage sur les réseaux sociaux. Avec leur explosion sur internet, ils sont un très bon moyen de toucher beaucoup de monde. Soignez également votre relation client en leur proposant une solution qui répond à leurs problèmes, le bouche-à-oreille sera efficace !

Pour mesurer la satisfaction client, vous pouvez utiliser le Net Promoter Score (NPS), un indicateur qui détermine la tendance de vos clients à vous recommander.

 

  1. Revenu : générez des revenus

Dans le Growth hacking, il ne faut pas commencer par se concentrer sur ses revenus. Il est important d’avoir d’abord atteint une forte croissance du nombre d’utilisateurs pour maximiser le taux de conversion.

Pour monétiser le comportement des utilisateurs, vous pouvez proposer des services premium, freemium ou des abonnements. Vous pouvez également gagner de l’argent indirectement à l’aide de publicités sur votre site.

Modèle AARRR

Exemples célèbres de Growth Hacking

  • AirBnB

L’exemple d’AirBnB est un bon exemple d’utilisation de la plate-forme d’un autre. À l’époque, Craigslist était le site numéro pour louer une maison ou un appartement. Dans ses premières années, AirBnB s’est servi de Craigslist pour attirer des clients.

Sous chaque annonce, AirBnB publiait un lien vers leur site en encourageant les utilisateurs de Craigslist à reposter leurs annonces sur AirBnB en leur promettant une augmentation de leurs revenus. De cette façon, ils ont réussi à attirer leurs clients de lancement à partir de Craigslist et comptent aujourd’hui des millions d’inscrits pour presque 0 dollar.

 

  • Dropbox

Dropbox a utilisé un programme de parrainage pour gagner des clients. C’est l’une des premières entreprises à utiliser ce système. Pour chaque ami que vous ameniez comme nouvel  utilisateur, la plateforme offrait 250 Mo de stockage supplémentaire.

Un bouton de partage était très facilement accessible et a permis de passer de 100.000 utilisateurs fin 2008 à 4 millions d’utilisateurs début 2010. Au plus fort de la croissance, 2,8 millions d’invitations étaient envoyées par mois. C’est une stratégie de marketing très efficace que les autres entreprises ne peuvent utiliser grâce à sa viralité.

 

  • Hotmail

Autre exemple très connu, lors de son lancement, Hotmail a placé la phrase ‘P.S I love you. Get you free email at Hotmail” en incluant un lien vers son propre site à la fin de chaque mail envoyé par les utilisateurs.

Ce growth hack a permis de faire gagner 12 millions d’utilisateurs à Hotmail en 18 mois. Au pic de sa viralité, 3.000 nouveaux utilisateurs étaient enregistrés chaque jour.

Écrit par Emilien Collon

Rédacteur Web - Anankey

En vous abonnant à notre Newsletter vous accepter notre politique de confidentialité. Vos données ne seront ni vendus ni transmises dans un but commercial.

Nos articles liés

Pin It on Pinterest

Share This